Sous les étoiles Index du Forum
FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  Profil  Se connecter pour vérifier ses messages privésConnexion   S’enregistrer
Auteur Message
<  L'Amour
Admin koupi
MessagePosté le: Dim 10 Mai 2009 - 20:47  L'Amour --> Répondre en citant

Hors ligne
Administrateur


Inscrit le: 26 Aoû 2008
Messages: 74
Localisation: ici et maintenant

                          Hello tous, un ami m'a demandé de poster pour lui un texte qu'il a écrit sur l'amour dans le but d'avoir des réactions,avis,débats sur la façon de  considérer et d'aborder l'amour dans notre société/nos vies,etc.

Le texte:



L’amour 
Hum, :-) Chacun a sa définition ou son interprétation, je ne suis pas là pour imposer la mienne, juste pour l’exposer.
La famille, l’école, la télévision, la culture, etc., nous ont donné des définitions de l’amour, certains ont avalé ces « vérités » sans les vérifier, pardonnez-moi ce langage : « bordel j’en ai marre de souffrir, l’amour c’est de la étron ».
Et si c’était la façon d’aimer ou plus précisément l’illusion de connaître et d’appliquer l’amour qui était la cause de la souffrance sentimentale ?
 
Pour exposer mon point de vue, je commencerai par expliquer ce que je crois être l’amour, puis je m’éloignerai de ce concept pour le dissocier de certains autres comme l’attachement ou la jalousie, malgré le fait que je ne crois pas que l’amour ait des limites.
 
 
L’amour est-il universel ?
Définition du dictionnaire de l'académie française (8ème édition) concernant l’adjectif « Universel » : Qui s'étend à tout, qui s'étend partout. Il signifie aussi Qui est considéré comme commun à tous les hommes.
L’amour ne souffre d’aucune condition car malgré une couleur, une religion, un statut social, un âge, un sexe, une nationalité, une opinion politique, les richesses ou les pauvretés matérielles, etc., nous pouvons aimer.
Avant notre venue au monde l’amour était déjà là, pendant notre vie l’amour est là même si nous ne le voyons pas, après notre vie l’amour sera encore là. Malgré cela beaucoup se permettent de déterminer qui mérite ou non leur amour !
L’amour n’appartient à personne, car il ne se garde pas, il se donne et se partage.
 
Si telle ou telle personne peut ou non être aimé, ce n’est plus universel. Si vous êtes d’accord sur l’universalité de l’amour, tout le monde peut l’être. Sinon cela voudrait dire qu’il y a une probabilité qui pourrait vous retirer l’immense honneur d’être aimé vous aussi.
Osez dire qu’une personne ne mérite pas l’amour reviendrait donc à affirmer qu’on ne lui donne pas notre amour, dans ce cas ce ne serait pas basé sur le don mais sur l’échange ?
 
Dans les faits, on est plus souvent dans un retour d’écho, on aime une personne parce qu’inconsciemment elle nous renvoie une image de nous même grandit.
Seules les personnes qui respectent notre vision des choses, nos règles, nos codes, etc., auront en échange notre amour, c’est tellement plus simple d’apprécier quelqu’un qui nous apprécie, mais est-ce sincère ? Apprécier quelqu’un qui nous veut du mal, cela peut paraitre fou mais cela restera toujours moins hypocrite.
Car sans lui dire, nous lui indiquons par l’exemple qu’il a droit à l’amour, malgré ses mauvaises intentions à notre égard. Qu’en dépit de tout, nous le pardonnons, car le pardon (par don) est dans l’amour et si nous ne voulons pas pardonner comment prétendre que nous connaissons l’amour ?
Ne pas l’aimer consiste indirectement à ne pas s’aimer soi-même, parce qu’hier nous étions comme lui, dans l’erreur. A force d’être meilleur moralement, nous avons appris à être de moins en moins malveillant à l’égard de l’autre, mais il ne faut pas pour autant oublier qui nous étions avant, car cet homme que nous pouvons appelez notre ennemi n’est que le reflet de notre passé.
Nous pouvons lui donner ce que nous voulions recevoir pendant cette époque mouvementée de notre vie, un peu de chaleur et d’affection. C’est par ces actions que la volonté d’être meilleur peut naître, même dans le cœur le plus sombre.
 
Comprendre cela peut paraître difficile et à appliquer encore plus :-), donc même celui que nous appelons notre pire ennemi nous pouvons l’aimer, en fait c’est la personne que nous devrions le plus remercier car il nous donne l’opportunité de pratiquer le don de l’amour sans y rechercher un quelconque intérêt personnel. Il en est de même pour les tueurs d’enfants, ou le patron qui vous a licencié, ou encore les politiciens véreux, etc.

Qui sommes nous pour juger qui peut ou non être aimé ? Encore l’homme et son égo pour changer.

L’amour ne peut être basé sur l’échange mais sur le don, sinon il perdrait sa notion d’universalité. Il ne faut pas confondre l’échange et le partage. En général, nos actions se font sur une base d’échange et trop peu sur une base de don, que ce soit pour avoir bonne conscience, pour flatter son égo, pour rester dans le moule de la société ou de la famille et ne pas se faire remarquer, etc. Nous faisons la plupart des choses pour nous avant tout et surtout. Alors que le plus beau cadeau n’est pas de garder ou de recevoir mais bel et bien de donner sans rien attendre en retour.
 
L’amour c’est cela, le désintérêt du retour, seulement donner. Peu importe ce que la personne en fera, si ce n’est pas apprécié comme vous l’auriez souhaité à la base (ego ego). Pour être en mesure de donner de l’amour il faut donc vouloir accepter ce que l’autre en fera et non pas pouvoir, car vous le pouvez déjà et osez dire « je ne peux pas » c’est se déresponsabiliser, c’est fuir, c’est ne pas faire d’effort, c’est perdre le seul combat de votre vie : le combat contre vous-même…
Donc l’amour est un don pour tout le monde, même pour soi même, avec l’acceptation de ce que la personne en face en fera.
 
Je pense qu’il faut avant tout savoir s’aimer avant de vouloir aimer les autres. Car on est seul responsable de son bonheur et ce n’est pas aux autres de nous faire connaître l’amour mais bien à nous même de le découvrir.
Passage du livre de Marlo Morgan « Message des hommes vrais au monde mutant » : "Il me fallait être en paix avec toute chose. Je devais apprendre à pardonner. A ne pas juger mais à tirer la leçon du passé. Le Vrai Peuple m'a montré qu'il est d'une importance capitale d'accepter, d’être sincère et de s'aimer soi même afin de pouvoir traiter autrui de la même façon". Voici un autre passage de ce livre sur le don : « Un don n’est un don que lorsque vous donnez à quelqu’un ce qu’il désire. Ce n’en est pas un quand vous lui donnez ce que vous voulez qu’il ait. Un don est sans attache. Il est sans condition, et celui qui le reçoit a le droit d’en faire ce qu’il veut, l’utiliser, le détruire, le jeter. Il lui appartient inconditionnellement et le donateur n’attend rien en échange. Si le don ne correspond pas à ces critères, ce n’en est pas un. ».
 
 
Maintenant l'attachement, beaucoup de personnes pensent qu'aimer sans s'attacher c'est ne pas avoir de sentiments, et si l'attachement c'était simplement la peur d'être abandonné, de ne plus avoir cette source d’affection que nous n’arrivons pas à nous procurer soi-même ? Jusqu'à preuve du contraire, dans l’amour il n’y a pas de peur, alors comment prétendre que l’attachement est nécessaire à l’amour ?
Trop souvent j’entends cette phrase : « Je ne veux pas te perdre », comment perdre ce qui ne nous appartient pas ? Ce n’est pas la personne en elle-même que nous avons peur de perdre, mais ce qu’elle nous procure. L’attachement est un sentiment égoïste, car cela prouve que nous n’acceptons pas que l’autre puisse vouloir partir malgré notre envie de rester avec lui. Nous ne respectons pas son choix, sa liberté et donc nous ne le respectons pas. Nous voulons décider à sa place pour l’avenir du couple.
Si nous l’aimons vraiment, ne devrions nous pas accepter son choix de partir car il pense être plus heureux ailleurs ? L’amour ne consiste pas à vouloir le bonheur de l’autre ? Encore une fois pour cela, il ne faut pas chercher son intérêt.
L’attachement est la preuve qu’on ne s’aime pas soi-même, car si c’était le cas, nous ne pourrions prétendre perdre l’amour, car nous l’avons en nous même.
Un exemple concret : un salarié décide de quitter son entreprise pour travailler dans une société qui lui correspond plus. Pour le patron cela ne pose pas trop de problèmes, car il sait effectuer le même travail que son salarié, en attendant d’en trouver un autre. Malgré tout le patron félicite son ex-salarié pour l’opportunité vers laquelle il se dirige et est reconnaissant du travail qu’il a produit durant son séjour au sein de l’entreprise. Dans cet exemple, malgré les choix de chacun, il n’y a aucun conflit.
 
Idem pour la jalousie mais avec une petite touche de manque de confiance (non pas envers l'autre) envers soi même. Bien entendu l'acceptation a toujours sa place, la vie est tellement plus simple lorsqu'on accepte (si tu ne peux pas accepter c'est que tu ne le veux pas).
Je ne m'étendrai pas sur le sujet de la passion, car se laisser dominer par ses émotions et ses pulsions, je n'appelle pas cela de l'amour.
Citation trouvée sur un site de réflexion :
« On n’atteint pas le sommet de l’amour partagé par des élans plus sensuels qu’affectifs.
L’amour est autre, et ses racines ne naissent pas dans l’élan des corps, mais dans celui des cœurs. »
 
Arrêtez de croire que l'amour est un dû, vous avez eu un super cadeau, quelqu'un vous a offert l'opportunité de rentrer dans un grand magasin, et depuis, vous pensez que tout ce qui se trouve dans les rayons est à vous, et vous êtes plusieurs à penser cela, alors vous vous faîtes la guerre et gardez jalousement ce que vous estimez avoir de la valeur. Arrivée à la sortie de ce grand magasin, une fois dehors vous vous apercevrez qu'en fait toutes ces personnes à l'intérieur contre qui vous vous battiez ce n'était que vous même vêtu d'un autre costume, tout simplement. Vous vous êtes jugé sur vos apparences, vous vous êtes fait du mal, vous vous êtes haïs... j'ai beau tendre l'oreille, je n'entends pas votre message d'amour.
 
Pour une meilleure compréhension je pourrai comparer l’amour au soleil, car le soleil brille pour tous les êtres humains, peu importe qu’ils soient bon ou mauvais, il ne demande rien en retour, il ne te juge pas, il te donne simplement sans se soucier de ce que tu en feras. Pour moi c’est ça l’amour.


Revenir en haut
Publicité
MessagePosté le: Dim 10 Mai 2009 - 20:47  Publicité -->






PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures

Sujet suivant
Sujet précédent
Page 1 sur 1
Sous les étoiles Index du Forum -> ici et maintenant -> Vers les autres

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet


 
Sauter vers:  


Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
AdInfinitum v1.00 ~ mikelothar.com


Powered by phpBB © 2001, 2018 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com